Équipements

Quels équipements pour la construction et l’entretien d’une éolienne ?

Transformer l’énergie cinétique en énergie électrique, telle est la fonction principale d’une éolienne. Grâce à la force du vent, elle produit de l’électricité. Si l’on dispose de l’équipement adéquat, il est possible de construire une éolienne avec les différents éléments qui la constituent, à savoir : le rotor, la nacelle, la tour et la base.

Toutefois, pour que ce dispositif conserve son efficacité, il faut lui apporter un entretien régulier. Découvrez dans cet article, quels sont les outils à avoir pour construire une éolienne et l’entretenir.

Équipements nécessaires et étapes à suivre

La construction d’une éolienne passe par plusieurs étapes. Vous devrez également vous munir d’un certain nombre d’équipements afin de mener à bien votre projet. Pour ce qui est des étapes à suivre pour la construction, elles se résument comme ci-après.

Avant toute chose, faites une planification comme pour tout projet. Ensuite, sur une éolienne d’axe verticale, assemblez la broche et les rayons. Après cela, installez les aimants sur l’axe vertical. L’étape suivante consiste à terminer l’assemblage de la turbine. Enfin, il faudra installer les composants électriques.

Chacune de ces étapes comporte des sous parties qu’il convient de respecter avec minutie. Et l’exécution des différentes tâches demande l’emploi d’équipements adaptés et fonctionnels.

Les outils de mesure indispensables

Les outils de mesure dans la construction d’une éolienne sont divers. Pour mesurer la vitesse du vent par exemple, vous devez vous munir d’un anémomètre. Cet appareil indique la vitesse du vent dans les principales unités de mesures et aussi par l’échelle de Beaufort.

Afin de faire des tests électriques, l’appareil de mesure adéquat est le testeur multimètre numérique. Il est pratique et efficace. Lors de la construction d’une éolienne, il est important de pouvoir mesurer la vitesse de rotation des pales. L’outil de mesure idéal est le tachymètre. En plus de la vitesse de rotation, il détecte aussi la vitesse linéaire du moteur. Cet appareil trouve son utilité dans les usines et industries qui se servent de machines à laver, de moteurs éoliens et autres. Dans une installation éolienne, un wattmètre est utilisé pour mesurer la tension de la batterie et pour la quantité d’énergie produite.

Le compteur de consommation électrique : à quoi ça sert ?

En plus des outils de mesure, il est nécessaire d’avoir un compteur de consommation électrique lors de la construction d’une éolienne. Le rôle de ce dispositif est de mesurer l’électricité consommée par le réseau auquel on l’a relié.

Les données de consommation sont exprimées en kW/h et servent à établir la facture d’électricité. Il existe différents types de compteurs de consommation électrique : le compteur électromécanique, le compteur électronique classique et le compteur électronique communicant.

Nous vous conseillons de demander conseil auprès d’un vendeur avant d’effectuer votre achat.

Les différents matériels et accessoires utiles

Concernant le matériel et les accessoires à utiliser, nous vous dresserons une liste de ce que vous devez avoir :

  • les pales : il vous faut des pales adaptées à la turbine pour que celle-ci fonctionne correctement ;
  • un générateur : votre éolienne doit être reliée à ce dernier afin de produire l’électricité ;
  • la broche et les rayons ;
  • des goujons ;
  • un stator ;
  • du graissage ;
  • un contrôleur de charge ;
  • une batterie.

Comment entretenir une éolienne ?

Une éolienne, bien que ne nécessitant que peu d’entretien, doit toutefois l’être. L’entretien régulier participe grandement à l’amélioration de sa durée de vie dont la moyenne représente une vingtaine d’années. Il optimise également son efficacité.

Un bon entretien vous évitera aussi les pannes répétitives, les détériorations précoces et vous permettra de rallonger la durée de vie de l’éolienne afin d’en profiter plus longtemps.

Pour y arriver, privilégiez un entretien annuel. A chaque fois, pensez à remplacer les huiles et les graissages, puis à contrôler les serrages. Nettoyer les pales et faire descendre l’aérogénérateur pour un contrôle et un entretien. Après 10 ans d’utilisation, il est conseillé de changer ou de réparer certaines pièces du circuit.

Quels matériaux utilisés pour la fabrication des pales d’une éolienne ?

En général, les pales d’éolienne sont fabriquées avec des matériaux à la fois légers et solides. Le bois, l’aluminium ou la fibre de verre sont tout à fait indiqués. Toutefois, chacun de ces matériaux présente des inconvénients.

Le moulage de la pale avec la fibre de verre est une tâche fastidieuse bien que le matériau soit léger et résistant. Le bois étant très sensible à l’humidité présente une durée de vie limitée. Et l’aluminium, malgré sa légèreté, nécessite des techniques et du matériel adapté pour la réalisation des pales.

Par ailleurs, pour des éoliennes de plus grande taille, il faut prévoir des matériaux encore plus performants.