J’achète les pièces et composants de mon éolienne domestique

La complexité de l’éolienne domestique réside dans ses composants. Destiné à créer de l’énergie verte, cet appareil de plus en plus prisé sur le territoire national comporte quatre composants essentiels : une éolienne, un convertisseur, une batterie et un contrôleur de charge.

éolienne fabriquée

Bien choisir votre éolienne domestique

En règle générale, les éoliennes domestiques produisent du courant électrique à partir d’une vitesse de vent qui oscille entre 10 et 20 km/h. La direction du vent pour obtenir un rendement optimal est également un critère à prendre en comte avant l’installation d’une éolienne. La pertinence d’un tel appareil peut être évaluée seulement après l’étude de quelques facteurs tels que les conditions météorologiques des lieux.

Pour faciliter l’installation de votre éolienne domestique, il est préférable de suivre les étapes d’un kit complet. En optant pour cette offre garnie en explications, vous économiserez du temps et de l’énergie. Tous les composants de l’éolienne domestique sont regroupés pour garantir au bon fonctionnement du produit et répondre aux attentes des utilisateurs.

Les kits, la solution la plus simple

Des kits regroupant les composants d’une éolienne domestique existent. Conçu pour faciliter l’installation de l’appareil, les kits offrent la possibilité d’être guidé étape par étape. De l’éolienne, jusqu’au fonctionnement du contrôleur de charge, les utilisateurs découvrent au fur et à mesure les composants. Ces kits d’installation comprennent : une éolienne, un convertisseur, une batterie, ainsi qu’un contrôleur de charge. Chacun de ces quatre composants est indispensable pour le fonctionnement de l’éolienne.

Ce type de kit est aussi bien destiné aux particuliers qu’aux entreprises. Il s’agit d’un investissement qui permet de produire son électricité et de réaliser des économies sur le long terme. En plus de garantir une autonomie aux foyers, ces kits permettent de démocratiser davantage l’utilisation des éoliennes domestiques, et ce, grâce à une installation simplifiée. Il ne reste qu’à assembler l’ensemble des pièces, sans brûler les étapes. Installer une éolienne domestique devient un jeu d’enfant.

Se prendre au jeu pour les énergies vertes, c’est aussi devenir un acteur actif dans le développement durable. De nombreux kits sont notamment agrémentés de panneaux solaires pour assurer encore plus d’autonomie aux particuliers. En plus de convertir la force du vent, les rayons de soleil captés par les panneaux solaires seront transformés en énergie thermique ou électrique. Dès la réception du package, vous serez fin prêt à faire un pas de plus vers la transition énergétique, et ce, depuis votre logement.

L’éolienne adaptée à votre consommation

Il existe aujourd’hui deux types d’éoliennes sur le marché : l’éolienne horizontale et l’éolienne verticale. Tandis que l’éolienne fonctionne grâce à des pales assemblées en hélices, l’éolienne verticale possède des pales, qui tournent sur elles-mêmes, autour d’un axe vertical. Si l’éolienne horizontale est la plus populaire, l’éolienne verticale est néanmoins la plus utilisée chez les particuliers. Dotée d’une capacité à produire de l’électricité avec des vents faibles, cette dernière est souvent accompagnée de panneaux solaires pour permettre aux occupants d’une habitation de gagner en autonomie.

Adaptée en milieu urbain, l’éolienne verticale est accessible et son assemblage est plutôt simple, découvrez les différentes offres. D’autres types d’éoliennes existent, telles que les éoliennes de pompage et les éoliennes hydrauliques. Toutes ont pour déterminant commun de contribuer au développement durable.

Le convertisseur, indispensable pour transformer le vent en électricité

Le rôle majeur d’un convertisseur est de transformer l’énergie cinétique du vent en électricité ou en d’autres formes d’énergie. Généralement, un convertisseur se compose de plusieurs pièces qui sont : une turbine, une génératrice triphasée, un dispositif d’interconnexion et un système de contrôle. La conception du convertisseur a été pensée de manière à pouvoir transformer le courant continu en courant alternatif. Ce courant sera par la suite redistribué sur le réseau électrique. Avant l’achat de ce composant, plusieurs critères entrent en jeux tels que la puissance nominale, la puissance crête, la tension d’entrée et de sortie, le rendement ou encore la forme de signal.

Alors que plusieurs catégories de convertisseurs existent, le « pur sinus », est celui qui est indiqué pour garantir le bon fonctionnement d’une éolienne domestique. Appelé aussi onduleur, le convertisseur doit avant tout être performant et doit pouvoir supporter la tension générée par l’éolienne. Son seuil de tolérance est donc une caractéristique à ne pas négliger. Simple et rapide, son installation permet ainsi de transférer l’énergie générée par une éolienne domestique dans le réseau électrique sans avoir recours à d’autres éléments externes.

La batterie, l’élément augmentant la capacité de production

Globalement, la batterie permet d’assurer l’approvisionnement en électricité. Ce composant de l’éolienne domestique a pour rôle de stocker l’énergie captée, afin que celle-ci soit disponible n’importe quand. En mettant de côté l’énergie non utilisée, cela permet d’accroître la capacité de production d’électricité dans l’immédiat, mais aussi, de réduire les pertes. Considérée comme l’une des technologies les plus anciennes, la batterie a néanmoins une durée de vie limitée. Lors de l’achat, il est vivement recommandé pour les particuliers de choisir une batterie de type Li-ion.

Composée d’une électrode en graphite et d’une électrode à base de lithium immergées dans un liquide, la batterie génère de l’électricité grâce à un flux de particules comportant des atomes (ions) de lithium chargés. Pour bien choisir sa batterie, il faut porter une attention particulière à plusieurs critères comme la capacité de stockage ou vérifier qu’elle réponde aux normes. Il s’agit de la mention de la marque NF, Norme Française, ou NE, Norme Européenne.

Le régulateur de charge pour protéger la batterie

Le régulateur de charge joue un rôle essentiel dans la durée de vie de la batterie. Il a pour rôle de protéger la batterie des fluctuations en énergie de l’éolienne domestique influencée par l’intensité du vent. Contrairement aux idées reçues, le contrôleur de charge est l’élément électronique indispensable pour la production d’énergie. S’il garantit la protection de la batterie, cette pièce électronique épargne l’éolienne des surcharges et des décharges profondes. Les fonctions du générateur de charge couvrent notamment le pilotage et le contrôle du système.

Il permet également de relever différentes indications comme l’état de charge de la batterie, l’état de fonctionnement du générateur, le mode de fonctionnement en cours, l’état des différentes protections, et bien d’autres encore. Lors de l’achat de ce composant, il est très important de faire correspondre la plage de tension à celle de la batterie et au générateur de l’éolienne, afin que le régulateur puisse couvrir la surveillance de ces deux composants. D’autres critères, comme sa dimension ou le type de convertisseur, sont également à prendre en compte. Dès l’achat d’une éolienne domestique, il est primordial d’en choisir un adéquat et de surveiller les informations globales sur le système.