Pièces détachées

Comment réparer ou construire une éolienne soi-même ?

Vous souhaitez construire ou réparer une éolienne, afin d’utiliser une énergie propre, une énergie verte ? Vous avez le choix entre une construction avec des pièces détachées juste pour le plaisir ou une construction à partir d’un kit, qui pourra alimenter une grande partie de votre logement. Il est important de savoir comment faire et de maîtriser les différentes étapes avant de se lancer dans un tel projet.

Si vous désirez effectuer la rénovation d’une éolienne existante, cette option est tout aussi faisable. La construction ou la réparation d’une éolienne demande des travaux assez complexes. Comment s’y prendre ? Découvrez dans cet article, comment mener à bien votre projet de construction ou de réparation d’éolienne.

Comment construire une éolienne soi-même ?

Construire soi-même une éolienne demande un bon niveau en bricolage. Deux options se présentent à vous : la construction via un kit et la construction à partir de pièces détachées.

Construction d’une éolienne domestique via un kit

Un kit d’éolienne domestique est composé des différentes parties indispensables au bon fonctionnement de l’installation. Il s’agit du mât, du contrôleur de charge, de la batterie, de l’adaptateur, du coffret de protection et de l’éolienne elle-même qui sera montée. C’est la solution idéale pour les personnes ayant des notions limitées en bricolage. Avec le kit de construction, il faudra simplement suivre à la lettre les indications du fabricant.

Construction d’une éolienne à partir de pièces détachées

Les travaux de construction d’une éolienne demandent du temps et de la patience. Cependant, cette technique peut s’avérer rentable puisqu’elle est peu onéreuse lorsque vous avez tous les matériaux de récupération à votre disposition. Il convient de souligner qu’une éolienne ainsi construite n’aura pas le même rendement que celle fabriquée par un technicien.

Avec un réservoir cylindrique, il faut fabriquer le rotor en divisant la capacité du cylindre en quatre parties égales. Dans une poulie, vous devez faire des trous symétriques pour fixer les boulons. La symétrie va garantir l’équilibre lors de la rotation. Pliez légèrement les lames et vérifiez que le sens de rotation concorde avec celui des aiguilles d’une montre. Installez le générateur sur le mât et faites l’assemblage du circuit. Utilisez des fils pour connecter la batterie et pensez aussi à relier le convertisseur aux contacts avec les fils de section.

Comment réparer une éolienne ?

Il n’est pas rare qu’une éolienne soit endommagée pendant son fonctionnement. Les pales du rotor sont fréquemment en proie aux impacts du sable, des insectes, du gel, des rayons UV du soleil et même des oiseaux. Cela peut réduire les performances aérodynamiques de l’éolienne et donc diminuer la production d’énergie. C’est pour toutes ces raisons qu’il est recommandé d’effectuer une maintenance régulière de l’installation afin d’éviter les pannes et les endommagements.

À défaut d’un entretien périodique et régulier, vous pouvez opter pour différentes solutions de réparation. Il existe des adhésifs très efficaces et résistants pour maintenir les pales qui se détachent par exemple ou pour fixer les liants. Procurez-vous des matériaux composites pour effectuer vos réparations. Demandez conseil à un professionnel agréé, par rapport aux produits que vous devez acheter.

Les pièces détachées nécessaires à la construction d’une éolienne

Une éolienne peut être construite suivant le type rotor ou par la conception à aimant axial. Chacune de ces méthodes nécessite des pièces détachées indispensables à la construction.

Pour une conception du style rotor, il faudra prévoir un générateur de voiture, une batterie, un convertisseur, deux pinces qui serviront à fixer le générateur au mât. Aussi, vous aurez besoin d’un seau ou d’une grande casserole en aluminium ou en acier inoxydable pour fabriquer le rotor, d’un interrupteur semi-hermétique, d’un voltmètre pris sur tout appareil de mesure inutile, de boulons, d’écrous et de section de fil.

La réalisation des travaux nécessitera une paire de ciseaux en métal ou un broyeur, un ruban pour les mesures, un marqueur ou un crayon, un tournevis et une perceuse.

S’agissant de l’éolienne à aimant axial, les pièces détachées qui serviront de base pour le générateur peuvent être le moyeu d’un véhicule et les disques de frein. Vous aurez besoin d’un tuyau en PVC pour concevoir une vis.

Découvrir les éléments qui composent une éolienne

Généralement, une éolienne est constituée de quatre sous-ensembles que sont : le rotor, la nacelle, la tour et la base.

Le rotor

Il s’agit de la partie rotative de l’éolienne. Dans le but de capter les vents forts et fréquents, le rotor est placé en hauteur. Il est composé de pales qui représentent l’atout principal de l’éolienne. Elles sont reliées par un moyeu et sont faites en matériau composite alliant légèreté et solidité.

Les pales s’activent et tournent grâce à l’énergie cinétique du vent. Avec chacune une longueur entre 25 et 60 m, elles peuvent tourner à une vitesse de 5 à 25 tours en une minute.

La nacelle

On remarque souvent un mât en forme conique dans les systèmes éoliens. Il fait entre 50 et 130 m de hauteur et son diamètre est compris entre 4 et 7 m. Le mât soutient la nacelle. Cette dernière renferme les différents éléments mécaniques utilisés dans la construction de l’éolienne. Il faut faire une distinction entre les éoliennes à entraînement direct et les éoliennes qui disposent de train d’engrenages.

La différence se situe au niveau du type d’alternateur utilisé. L’adaptation de la vitesse de rotation par rapport au mouvement initial du rotor est nécessaire lorsqu’on utilise les alternateurs standards.

La tour

La tour d’une éolienne est composée d’un mât, d’un système de commande électrique et d’un transformateur. Au bas du mât se trouve une ouverture qui facilite l’accès aux équipements dont le transformateur. Celui-ci permet d’augmenter la tension électrique qui sera distribuée dans le réseau.

La base

Pour les éoliennes terrestres, la base est circulaire et conçue en béton armé. Elle permet de garder intacte, l’entièreté de la structure.