Aides financières et subventions pour l’installation d’une éolienne domestique

L’achat et l’installation d’une éolienne domestique est un investissement important. Il faut pouvoir débourser une grosse somme d’argent au début du projet. Cette somme sera rentabilisée dans la durée. Pour autant, il est parfois difficile de sortir autant d’argent d’un coup. Ce serait dommage d’avoir l’envie d’économiser et d’améliorer son impact écologique mais de ne pas pouvoir à cause d’un souci financier. Des solutions existent, des aides financières ont été crées pour favoriser l’installation d’éolienne chez les particuliers.

Un taux de TVA réduit de 10% pour votre éolienne domestique

Pour l’installation d’un système de production d’électricité utilisant l’énergie éolienne en 2020, un particulier peut bénéficier d’une TVA à 10 % sur le matériel et son installation. Le logement où l’éolienne est installée doit avoir été construit depuis plus de deux ans. Les travaux d’isolation thermique, d’amélioration ou d’installation d’un système de chauffage, d’installation d’un système de production électrique par énergies renouvelables ou d’amélioration du système de chauffage collectif doivent aussi être abouti depuis plus de deux ans pour débuter les travaux d’installation d’une éolienne. Cela est valable pour les résidences principales et les résidences secondaires.

Les aides financières de l’ANAH

L’ANAH est l’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat. Créé en 1971, l’Anah est placée sous la tutelle du ministre chargé du Logement, de l’égalité territoriale et de la ruralité. Cet établissement public administratif a pour mission de mettre en œuvre la politique nationale de développement et d’amélioration des logements privés existants.

Les aides financières octroyées par l’Anah ont été créées pour soutenir la lutte contre la précarité énergétique. Les subventions sont attribuées en priorité aux ménages modestes. Le programme Habiter Mieux Sérénité a été créé et est dirigé par l’Anah. Ce programme apporte un accompagnement, des conseil et une aide financière dans le projet de rénovation global des logements. Il englobe tous les travaux permettant un gain énergétique d’au moins 25 %. L’installation d’une éolienne est donc compris dans ce programme. Le financement est proportionnel au montant des travaux.

Des critères sont à remplir pour toucher ces aides financières. Il faut être propriétaire de son logement. Le logement doit être achevé depuis 15 ans minimum et occupé en tant que résidence principale pendant minimum 9 ans après l’achèvement des travaux. Il faut aussi répondre à des conditions de ressources modestes.

Pour bénéficier des aides financières proposées par ce programme, il faut connaître sa catégorie de ressources. C’est-à-dire, si vous vous situez dans la catégorie « ressources très modestes », vous allez pour bénéficier d’une aide à hauteur de 50 % du montant total des travaux HT (dans la limite de 10000 € maximum). Dans la catégorie « ressources modestes », l’aide est de 35 % du montant total des travaux HT (dans la limité de 7000 € maximum). La prime Habiter Mieux peut s’additionner à ces pourcentages. Cette prime est à hauteur de 10% du montant total des travaux HT (dans la limite de 2000 € pour les ressources très modestes et de 1600 € pour les foyers ayant des ressources modestes).

Des primes plus importantes peuvent être rajoutée si le logement est affiché avec une étiquette énergétique F ou G avant les travaux. Les travaux devront permettre une amélioration globale d’au moins 35 % et un gain correspondant à un saut de deux étiquettes énergétiques ou plus. Cet aide pour aller jusque 15000 €.

L’ADEME ou FACE : des aides financières pour l’installation d’une éolienne

L’ADEME, l’Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie, propose des aides financières graduées pour l’installation d’une éolienne domestique. Si le logement est situé sur un territoire en régime rural d’électrification, le FACE (Fonds d’Amortissement des Charges d’Électrification) ou l’ADEME peuvent attribuer des aides financières.

L’éco-prêt à taux 0 %

Pour les personnes voulant se diriger vers les énergies renouvelables, un éco-prêt à taux zéro peut les intéresser. Ce prêt est sans intérêt et peut être utilisé pour financer l’achat et l’installation d’une éolienne domestique. Le montant de ce prêt peut monter jusqu’à 30000 euros. 10 sont octroyés aux demandeurs afin qu’il le rembourse. Certaines banques proposent à leur client de rembourser ce prêt à taux zéro pendant 15 ans.

Des aides complémentaires locales

Certaines aides complémentaires peuvent exister localement. Notamment les aides financières de l’Union européenne, aussi appelées FEDER (Fonds Européens de Développement Régional). Pour en bénéficier, il faut se rapprocher des conseils régionaux ou généraux.

Le crédit d’impôt, une aide financière supprimée

Jusqu’en 2016, un particulier souhaitant installer une éolienne à son domicile pouvait prétendre à un crédit d’impôt à 30 %. Ce crédit d’impôt a été mis en place pour la transition énergétique, il est de 30 % sur le coût d’achat d’une éolienne. Pour y bénéficier, l’éolienne devait être installée au sein d’une résidence principale et le logement devait achever depuis au moins deux ans.

Pour une seule personne, le montant total des dépenses déduits des impôts ne pouvait dépasser 8000 €, pour un couple, 16000 € et 400 € pour chaque personne à charge. Afin de bénéficier de ces montants, le professionnel s’occupant de l’installation de l’éolienne devait être certifié RGE.

Le 1er janvier 2016 le crédit d’impôt pour l’éolien a été supprimé. Les foyers achetant une installation éolienne en 2020, ne peuvent donc plus en bénéficier.