Éolienne horizontale VS éolienne verticale

0
84
deux éoliennes

L’énergie éolienne est une énergie qui ne cesse de se développer. Pourquoi ? Car contrairement aux énergies fossiles, l’énergie éolienne est une ressource écologique et renouvelable. Les éoliennes s’implantent partout en France… Et cela même au sein de nos foyers ! En effet, les éoliennes domestiques ont la cote et investissent les terrains et toits des particuliers. Vous vous intéressez à ces installations, mais vous ne savez pas faire la différence entre une éolienne verticale et une éolienne horizontale ? Vous êtes au bon endroit. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

L’éolienne horizontale : présentation, points forts et points faibles

Présentation de l’éolienne horizontale

L’éolienne horizontale est, sans aucun doute, le modèle le plus populaire et le mieux connu des particuliers. En effet, il s’agit de l’installation la plus répandue. Les pales de l’éolienne horizontale sont assemblées en hélice et sont accrochées sur un mât placé à l’horizontal par rapport au sol. Le générateur démarre lorsque l’hélice tourne et se situe tout en haut de l’éolienne. Ces éoliennes captent le vent de face ou de dos. Ces équipements sont ceux qu’on retrouve le plus chez les particuliers, mais également dans les grands parcs éoliens. Pourquoi ? Car il s’agit des éoliennes qui permettent d’avoir les meilleurs rendements lorsque les conditions atmosphériques s’y prêtent, c’est-à-dire lorsque le vent est puissant.

Points forts de l’éolienne horizontale

Place aux points forts de l’éolienne à axe horizontal. Comme vous l’aurez compris, ce type d’installation est le plus répandu chez les particuliers… Et cela constitue son premier atout. Pourquoi ? Tout simplement, car cela démontre que ce type d’éolienne est fiable et qu’il a fait ses preuves. Par ailleurs, il est également plus facile de trouver des revendeurs pour ces installations, car il existe de nombreux modèles.

Le deuxième point fort de l’éolienne horizontale, c’est bien évidemment son rendement. En effet, cette installation a une puissance importante et s’oriente de façon à capter à bien capter les vents. Ainsi, l’éolienne horizontale est reconnue pour avoir un meilleur rendement que l’éolienne verticale… Et cela est certainement le point positif le plus important, car le principal but d’une éolienne est de produire de l’énergie pour l’utiliser ou pour la revendre !

Enfin, l’éolienne horizontale a également un autre avantage : son prix. En effet, ce type d’installation est le plus répandu… Résultat, les modèles sont aussi les plus abordables et les plus nombreux ! Ainsi, il est possible de trouver des éoliennes horizontales pour tous les budgets.

Points faibles de l’éolienne horizontale

Place aux points négatifs de cette installation… Lorsque l’éolienne est confrontée à des vents forts et puissants, cette dernière ne peut pas fonctionner. En effet, lorsque les mouvements de vent sont trop intenses, l’éolienne, et plus particulièrement les pales, cessent alors de tourner par mesure de sécurité. L’éolienne horizontale ne peut donc pas produire d’électricité durant certaines périodes. Ce point négatif peut devenir réellement handicapant si l’éolienne est installée dans des régions où les vents sont très puissants… Dans ce cas de figure, il sera préférable d’opter pour une éolienne à axe vertical.

L’autre ombre au tableau, c’est le temps de déclenchement de cette installation ! En effet, contrairement à l’éolienne à axe vertical, l’éolienne à axe horizontal met plus de temps à s’orienter par rapport au vent.

L’éolienne verticale : présentation, points forts et points faibles

Présentation de l’éolienne verticale

Place à l’éolienne verticale. Cette installation possède des pales qui tournent autour d’une tige qui est positionnée de façon verticale, comme son nom le laisse deviner. L’éolienne verticale est moins répandue que l’éolienne horizontale, cependant, elle n’en est pas moins intéressante. En effet, l’éolienne verticale peut capter des vents très faibles contrairement à l’éolienne horizontale. Elle demande également moins de place qu’une éolienne horizontale et peut ainsi être installée plus facilement dans le milieu urbain.

Points forts de l’éolienne verticale

L’éolienne verticale possède de nombreux atouts. Tout d’abord, il faut savoir que ce type d’éolienne peut fonctionner quel que soit le sens du vent. Elle est capable de capter des très faibles mouvements du vent et peut ainsi être exploitée plus fréquemment que l’éolienne horizontale. Elle peut également capter des vents violents tout en continuant de fonctionner, elle n’a pas besoin de protection.

Le deuxième atout de cette éolienne, c’est sa taille et son adaptabilité. En effet, l’éolienne verticale prend beaucoup moins de place que l’éolienne horizontale et peut ainsi être installée dans le milieu urbain, sur les toits d’une maison… Elle s’intègre parfaitement en ville comme à la campagne.

Points faibles de l’éolienne verticale

Le principal inconvénient de l’éolienne verticale par rapport à l’éolienne horizontale, c’est son faible rendement. En effet, même si cette dernière s’adapte mieux et même si elle est capable de fonctionner avec des vents faibles ou des vents forts, elle produit moins d’électricité que l’éolienne horizontale… Et cela est un point à ne pas négliger, notamment pour les particuliers qui désirent investir et obtenir un bon rendement ! Pour parer à cela, certains consommateurs décident de coupler les équipements. En effet, certains particuliers optent pour l’éolienne verticale et le panneau solaire photovoltaïque. Cela permet de bénéficier de la puissance de ces deux équipements qui peuvent fonctionner en alternance.

Enfin, il faut également savoir qu’il est aujourd’hui plus difficile de se procurer une éolienne verticale, car le marché est encore assez restreint… L’éolienne horizontale est bien plus commercialisée. Mais ce dernier point devrait évoluer dans les années à venir !

Quel modèle choisir ?

Comment faire le bon choix ? Le rendement et la puissance de l’éolienne ne doivent pas être les seuls critères à prendre en compte pour choisir votre type d’installation. En effet, vous devez également étudier l’emplacement de votre maison, l’utilisation que vous désirez faire de votre éolienne… Enfin, vous devez également connaître la force moyenne des vents de votre région. Si vous habitez dans une zone où les vents sont très forts, votre choix ne pourra pas se porter sur une éolienne à axe horizontal ! Comme vous l’aurez compris, le choix d’une éolienne domestique ne se fait pas à la légère et demande de la réflexion ! Si vous hésitez ou si vous avez besoin de précisions pour prendre votre décision, n’hésitez pas à contacter différents revendeurs qui pourront vous éclairer et vous conseiller. Vous trouverez également de nombreux témoignages de particuliers en ligne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici