Comment installer une éolienne dans son jardin ? Conseils et astuces

0
31
Une éolienne a coté d'une maison

Les éoliennes domestiques ne cessent de conquérir les particuliers. En effet, l’énergie éolienne possède de nombreux avantages et se présente comme la solution idéale pour tous ceux qui désirent devenir acteur du développement durable tout en faisant des économies sur leur facture d’électricité. Mais installer une éolienne dans son jardin n’est pas une décision qui se prend à la légère… Préparer le terrain et bien choisir son éolienne est impératif. Vous désirez vous dotez d’une éolienne, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Voici quelques conseils et astuces qui vous permettront d’en apprendre plus sur le sujet.

Pourquoi installer une éolienne domestique dans votre jardin ?

Installer une éolienne domestique dans votre jardin, c’est faire le choix de produire une énergie propre, renouvelable et surtout inépuisable. En effet, l’énergie éolienne est une énergie verte et respectueuse de l’environnement. En choisissant l’énergie éolienne, vous réduisez vos émissions de gaz à effet de serre et vous réalisez un geste pour la planète. Par ailleurs, cette installation peut vous permettre de devenir partiellement autonome en électricité, voire totalement. L’éolienne domestique vous permet donc de faire des économies et de réduire vos factures en électricité.

Quelles démarches réalisées avant d’installer une éolienne ?

Réaliser une étude préliminaire du vent

Avant d’opter pour une éolienne domestique, il est impératif de vérifier que votre habitation, et plus précisément votre jardin, est bien exposé au vent. Certaines régions bénéficient de vents puissants et réguliers, mais ce n’est pas le cas de toutes ! Il est donc primordial de vérifier que le gisement de vent est suffisant pour être exploitable.

Ainsi, la première chose à faire est de réaliser une étude du vent. Cette dernière va vous permettre de mesurer la puissance du vent pour la faire concorder avec vos besoins. Cette analyse va également vous permettre de choisir l’endroit le plus approprié pour installer votre éolienne. Cette étude peut vous être proposée par le professionnel qui viendra poser votre future éolienne. Attention, cette étude a un coût… Mais il s’agit d’un investissement qui vous permettra de mener à bien votre projet. Pour réaliser l’étude du vent, un mât de 10 mètres sera installé à l’endroit où vous souhaitez implanter votre future éolienne. Une centrale d’acquisition, un anémomètre et une girouette y seront attachés.

Choisir votre type d’éolienne

L’éolienne domestique existe sous différentes formes dont voici les deux principales : l’éolienne à axe horizontal et l’éolienne à axe vertical.

L’éolienne à axe horizontal est la plus répandue. Elle offre un bon rendement et capte le vent grâce aux pales assemblées en hélice. Ces dernières sont fixées sur un mât placé à l’horizontal par rapport au sol. Le générateur est situé en haut de l’hélice.

L’éolienne à axe vertical est moins répandue et offre un rendement plus faible. Cependant, cette dernière a l’avantage de fonctionner même quand le vent est très faible, ou au contraire, très fort. Les pales de l’éolienne tournent autour d’une tige positionnée sur un axe vertical. L’éolienne verticale s’intègre parfaitement au milieu urbain contrairement à l’éolienne horizontale.

Pour être certain d’opter pour le bon type d’éolienne, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel certifié. Si vous êtes novice dans le domaine, ce dernier pourra encadrer votre projet et réaliser une étude de faisabilité englobant l’étude préliminaire du vent. Ce professionnel pourra vous aider à choisir le modèle le mieux adapté à vos besoins et à votre environnement. Cela vous permettra également d’en apprendre plus sur votre retour sur investissement.

Quelles conditions sont requises pour installer une éolienne dans votre jardin ?

Installer une éolienne n’a rien de très compliqué, pourtant il est important de respecter certaines conditions pour pouvoir vous assurer un bon rendement mais également pour des questions de sécurité.

La première condition requise est de posséder un terrain dégagé, et d’autant plus s’il s’agit d’installer une éolienne horizontale. La distance entre le bâtiment et le mât peut varier selon le modèle choisi. Il est donc primordial de déterminer l’emplacement de votre éolienne et cela passe par la prise en compte de plusieurs facteurs comme la hauteur, la présence de logements aux alentours ou encore le vent. Mais attention, avant de vous lancer, vous devez également vous renseigner sur les règles locales d’urbanisme. En effet, il est impératif de vous assurer que votre commune ne prévoit pas l’interdiction d’implantation d’une éolienne ou que cette dernière n’impose pas des conditions particulières comme une distance minimum à prévoir avec vos voisins.

La deuxième condition est, bien évidemment, liée au vent. Ainsi, ce dernier doit être constant et compris entre 15km/h et 90 km/h. Si ces conditions ne sont pas respectées, le rendement de votre éolienne risque d’être moindre et l’investissement ne sera pas rentabilisé.

La troisième condition consiste à vous assurer que les nuisances sonores ne seront pas trop importantes. Si votre logement est trop proche de celui de vos voisins, il est primordial d’évaluer le bruit avant de penser à installer une éolienne domestique. Sachez que les éoliennes à axe vertical sont plus discrètes et moins bruyantes.

Comment poser une éolienne domestique ?

Comme vous l’aurez compris, le choix de l’emplacement est primordial. Il faut également savoir qu’il est impératif de bien poser votre éolienne. Ainsi, les pales devront être situées dans un environnement dégagé. Elles devront dépasser d’au moins 10 mètres les obstacles environnants. Un périmètre de sécurité doit également être respecté. Si vous faites appel à un professionnel, ce dernier s’occupera du montage de l’éolienne domestique. Il est également possible de trouver des éoliennes domestiques en kit. Dans ce cas de figure, vous devrez vous charger de la pose. Il est alors conseillé de choisir un mât autoporteur en partie enterré. Pourquoi ? Pour éviter les vibrations et pour rendre l’installation plus discrète.

Il faut également savoir que selon la taille de votre mât, vous pouvez être amené à réaliser certaines démarches administratives. Si votre éolienne mesure moins de 12 mètres de haut, vous devez effectuer une déclaration préalable en mairie. Si votre éolienne mesure plus de 12 mètres de haut, vous devrez réaliser une demande de permis de construire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici