L’énergie éolienne est devenue la source d’électricité renouvelable la plus produite aux États-Unis

0
34
parc éolien

L’éolien ne cesse de prendre de l’ampleur. Aux États-Unis, l’énergie éolienne est devenue la source d’électricité renouvelable la plus produite en 2019, dépassant pour la première fois l’énergie hydroélectrique. La progression devrait encore considérablement augmenter dans les années à venir. En effet, l’administration Biden poursuit sa politique de transition énergétique et mise désormais sur l’éolien offshore pour donner un coup d’accélérateur à cette source énergétique inépuisable qu’est le vent. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet !

L’énergie éolienne, l’énergie la plus produite en 2019 aux États-Unis

Comme de nombreux pays, les États-Unis ont compris l’importance d’investir dans l’énergie éolienne. La production d’électricité réalisée grâce au vent connaît une puissante croissance. De nombreuses raisons expliquent cette volonté de miser sur cette énergie verte. La haute constante des prix du pétrole et le réchauffement climatique sont particulièrement en cause.

Dans ce contexte, le gouvernement et de nombreux états ont décidé d’accorder des subventions à l’éolien sous forme de crédits d’impôt et de certificats verts. Au cours de la dernière décennie, l’énergie éolienne est considérablement montée en puissance. En effet, presque 80% du parc éolien américain a été installé au cours des dix dernières années. En 2019, aux États-Unis, la production électrique issue de l’éolien américain a dépassé pour la première fois celle de l’hydroélectrique selon l’Energy Information Administration (EIA).

Les États-Unis se classaient alors au deuxième rang mondial juste derrière la Chine avec 21,2% du total mondial. Par ailleurs, l’énergie éolienne a permis de produire plus de 8% de l’électricité du pays en 2020. Enfin, il faut savoir que les États-Unis sont également au 2ème rang au niveau de la puissance des parcs éoliens installée avec plus de 16% du total mondial.

L’électricité et les énergies renouvelables aux États-Unis

La production d’énergie éolienne de 2019 était de 300 millions de MWh (mégawattheure), en comparaison, celle de l’hydroélectrique affichait 273 millions de MWh. Pour rappel, le mégawattheure correspond à la quantité d’énergie produite en une heure par un mégawatt. Mais les États-Unis ne s’arrêtent pas seulement à l’éolien et à l’hydroélectrique pour augmenter leur production d’électricité renouvelable…

Au total, ces derniers ont produit plus de 720 MWh grâce à ces deux sources d’énergie, mais également grâce à l’énergie solaire photovoltaïque ou encore à la géothermie… Et cela n’est que le début ! En effet, le gouvernement américain s’est donné pour objectif d’atteindre la neutralité carbone d’ici à 2035 dans la production d’électricité. L’investissement dans les énergies renouvelables devrait alors s’intensifier afin de pallier la fermeture des centrales à charbon.

Les États les plus producteurs d’énergie éolienne

Si l’on se penche plus en détail sur la production d’énergie éolienne aux États-Unis, on remarque vite que le Texas est de loin l’état qui produit le plus d’électricité grâce au vent. En 2020, le Texas représentait 30 224 MW de puissance installée, soit presque 26% de la puissance totale installée dans le pays. La production éolienne représente presque 28% du total national. L’un des plus célèbres parcs éoliens de cet état est Roscoe, une ferme éolienne qui en 2009 lors de sa mise en service était alors la plus grande au monde.

L’état compte bon nombre d’autres parcs éoliens comme Capricorn Ridge, Sweetwater, Buffalo Gap ou encore Horse Hollow Wind Energy Center. Si le Texas est l’état qui produit le plus d’électricité grâce à l’énergie éolienne, c’est loin d’être le seul. En effet, ce dernier est suivi de près par l’Iowa qui possède une puissance installée de 11 284 MW. Le Kansas, l’Illinois et la Californie sont également équipés de nombreuses éoliennes.

Les États-Unis et la Chine sont aujourd’hui les deux pays, dont le développement de l’énergie éolienne terrestre est le plus fort et le plus rapide. Ensemble, ces deux grandes puissances représentent plus de ⅔ de la croissance mondiale du secteur de l’énergie éolienne… Mais l’éolien terrestre ne fait pas tout comme nous allons le découvrir !

Le développement du parc éolien offshore américain

Si les États-Unis dominent aux côtés de la Chine en ce qui concerne l’éolien terrestre, les USA ont du retard à rattraper concernant l’éolien en mer… Mais le pays de l’Oncle Sam compte bien rebondir et développer son parc éolien offshore d’ici 2030. En effet, c’est bien la volonté de l’administration Biden qui souhaite désormais miser sur l’éolien offshore pour fournir de l’électricité à plusieurs millions de foyers américains. Le gouvernement a d’ores et déjà approuvé la construction d’un champ d’éoliennes en mer qui sera capable de générer plus de 800 MW d’électricité, soit une puissance capable d’alimenter plus de 400 000 foyers !

Donald Trump ne croyait pas au potentiel de l’énergie éolienne, son successeur est d’un avis bien différent. En effet, Joe Biden compte bien faire de l’éolien offshore un véritable tremplin pour atteindre les objectifs du programme de transition énergétique. L’objectif à 2030 est d’atteindre 30 GW de puissance installée au large des côtes américaines. Pour cela, le budget alloué devrait être de 3 milliards de dollars.

Le National Renewable Energy Laboratory (NREL) estime que le territoire des États-Unis se prête parfaitement au déploiement de l’éolien en mer, tant sur la côte Est que sur la côte Ouest. Des parcs offshores pourraient aussi être déployés au large des côtes d’Hawaï ou dans la région des Grands Lacs, plus au nord… Des projets ambitieux qui permettraient également la création de milliards d’emplois directs et indirects !

Si les États-Unis semblent s’imposer comme leader de l’énergie éolienne aux côtés de la Chine, la France est également en bonne position. En effet, dans l’hexagone, l’éolien est lui aussi bien perçu comme un pilier de la transition énergétique. Le monde de demain devra compter sur les énergies renouvelables et cela passera indéniablement par le développement de l’énergie éolienne.

La puissance du parc éolien français s’établit aujourd’hui à un peu moins de 18 000 MW et représente presque 9% de la consommation électrique française en 2020. Si l’éolien terrestre est en plein développement, l’éolien offshore devrait lui aussi poursuivre son expansion dans les années à venir. En effet, dans l’hexagone, sept parcs éoliens sont en développement au large des côtes. L’énergie éolienne semble bel et bien au cœur de tous les sujets, et cela tout autour de la planète !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici